Chapelle Saint Lazare

De gauche à droite: la chapelle désaffectée et la chapelle Saint Lazare. En poursuivant le « camin frusto » on observe sur un petit promontoire à droite les restes de la chapelle Saint Lazare (x=1020.910, y=3211.440, z=795) qui se réduisent à un simple mur avec des amorces de retour.

Déjà au VIIème siècle de l'ère chrétienne, on aperçoit à Tende une petite église dédiée à Saint Lazare, sur la voie romaine, qui réduite à l'état de sentir, longe encore en continu le pied d'une montage, distincte de celles de la chaîne à droite de la  vallée, qui s'appelle le Priu.

Selon une ancienne légende, les premiers à répandre à Tende la semence évangélique auraient été saint Corneille et Saint Dalmas sur la fin du IIIème siècle; lesquels auraient été suivi par saint Martin, évêque de Tours, au siècle suivant. Le même saint Dalmas a été décapité, au Nord du Col Cornio (Col de Tende), par les Gentils sur l'ordre de la Rome païenne avec vingt-neuf autres (soldats) de cette Légion chrétienne (250-304). en face de cela, nous pouvons retenir, pour être proche de la vérité, le poète J.B. Cota qui reconnaît le triomphe de la foi chrétienne à Tende, seulement vers l'an 600, ayant été retrouvé (dit-il dans une annotation de son chant XXII), il n'y a pas si longtemps, sous la sainte table de la petite église de saint Lazare, encore intacte, un parchemin attestant sa consécration faite au 7ème siècle de notre salut par l'évêque de Vintimille.

 

Un manuscrit déjà existant dans la bibliothèque du monastère de Saint Dalmas près de Tende, nous transmet le texte du parchemin:

 

L'an de Notre Seigneur Jésus Christ DCIIC (698) cette église de Saint Lazare de Tende, Luc, évêque de Vintimille a consacré.

 

Un autre parchemin découvert en 1727 dans la même église, dans un reliquaire sous le tabernace, dit que l'église fut consacrée le 28 octobre 1026.

 

L'église saint Lazare de Tende a été consacrée par le Révérend Seigneur Barthélémy, évêque de Vintimille - l'année de Notre Seigneur mille vingt six, le 28 octobre.

Collégiale

Notre Dame de l'Assomption

Le premier édifice construit était dédié à "Sainte Marie des Bois", la porte d'entrée est encore visible à droite de l'entrée principale actuelle. incendié en 1446 par le mercenaire catalan Juan Lopez, soudoyé pour assassiner Honoré I Lascaris "Le Grand", Comte de Tende, il fut reconstruit à partir du milieu du XVème siècle pour redonner un lieu de culte aux tendasques.

De Style gothique lombard, les plans de la nouvelle collégiale dédiée à Notre Dame de l'Assomption ont été décidés par Honoré.

Achevée en 1506 sous Jean Antoine II Lascaris, fils d'Honoré, elle fut consacrée le 20 avril 1518 par Monseigneur Fregoso, évêque de Vintimille.

Le portail terminé en 1562 est entièrement sculpté en pierre verte de Tende.

Les 12 Apôtres et le Christ sont représentés sur la première corniche.

Le blason de la Maison de Savoie associé à celui des Lascaris est visible au-dessus des trois dévots agenouillés devant l'Assomption.

Les fresques de la façade sont plus récentes, probablement du XIXème siècle.

La porte latérale présente un intérêt historique:

il est inscrit : "Cette œuvre a été accomplie sous la domination du très haut, magnifique et puissant seigneur Jean-Antoine II Lascaris, compt de Vintimille et de Tende, le 25 juin 1506 à la louange de Dieu et de la Vierge Marie. Le maître Lazarinus Henricus de Cenova l'a réalisé."

La Messe

Deuxième dimanche de juillet et le 15 août à 10h30

l'Eglise Saint Michel

Eglise Saint Michel Tende

XVIIe

Un premier oratoire qui est antérieur au XVe siècle y était installé puis un cloître.

Au cours des siècles, elle a subi de nombreuses transformations, notamment la façade de style baroque, repeinte récemment par Jacques Bonnery en style byzantin. Les pères capucins s'y installèrent pour fonder un hospice, puis un couvent en 1635. Sa particularité : une nef centrale vitrée qui dirige le regard vers le jardin adjacent. Elle conserve son dallage en pierre verte.

La Messe

+ Mercredi à 10h30

+ Samedi à 18h00

Chapelle

Notre Dame

de la 

Visitation

à Viévola - Tende

La Messe 

Premier dimache de juillet à 10h30

Chapelle Saint Pierre - Canaresse - Tende

La Messe 

Le 8 août à 17h00

Chapelle de l'Ascension 

Chapelle de l'Annonciation ou de l'Ascension - Tende

XVe et 1621

Consacrée en 1621, la chapelle est la propriété de la confrérie des Pénitents Blancs.

Edifice d'architecture baroque, des fresques du XVe siècle ont été dégagées dans l'oratoire initial antérieur (pièce adjacente), et ont été attribuées à Jean Baleison pour une partie. La chapelle a  été agrandie ce qui explique ses deux portes. On remarque la façade avec un fronton, une frise et une ardoise encadrée qui était peinte et sculptée.

A voir :

-Fresques du XVe.

-Retable baroque avec colonnes torses présentant "l'Annonciation" (1704).

-Toiles: " le Massacre des innocents" et "l'Ascension du Seigneur".

-Boiseries sculptures et des tentures d'époque.

La Messe 

Le jeudi de l'Ascension à 10h30

Chapelle des Pénitents Noirs (de la Miséricorde) 

La chapelle de la confrérie des Pénitents noirs a été consacrée en 1675. Elle est dédiée à la « Vierge de miséricorde » et à la « Décollation de saint Jean-Baptiste ».

La chapelle possède une décoration baroque et un clocher à bulbe à tuiles vernissées dominant l'édifice.

En 1758, la confrérie des Pénitents rouges qui avait été fondée en 1596 a été amenée à fusionner avec la confrérie des Pénitents noirs à cause du petit nombre de membres. Cette fusion a amené la nouvelle confrérie à célébrer la Sainte Trinité à laquelle la confrérie des Pénitents rouges dédiait leurs travaux.

À l’intérieur se trouve un orgue de 1873 du facteur d'orgue piémontais Frederico Valoncini (1832-1891) qui a été offert en 1902 par le chanoine Antonio Guidi qui était curé de Nice en 1886.

La chapelle possède un gisant à bras articulés.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques le 24 mars 1950

La Messe 

Le 24 juin à 10h30

Pour les fêtes de Pâques les traditions perdurent dans les villages.

Le vendredi Saint les pénitents des différentes confréries de Tende se sont données rendez vous devant leurs chapelles afin d’organiser la procession.

Ce gisant est déjà une particularité de cette procession,  daté du XVIIème siècle, il est totalement articulé et peut être soit allongé et être porté lors des processions, soit mis en croix.

Chapelle de l'Annonciade (Pénitents Blancs) 

Porte d’Italie ou du Piémont et chapelle de l’Annonciade : une porte en arc brisé qui donne accès à la partie médiévale de la ville ; c’est par là que passaient les muletiers et les marchands qui se rendaient dans le Piémont.

Appartenant à la confrérie toujours active des Pénitents Blancs, la chapelle est dédiée à l'Annonciation et les fresques figurent pour l'essentiel un cycle marial. Sur le mur oriental sont représentés la scène de l'Annonciation à la place d'honneur, entre saint Blaise et sainte Catherine d'Alexandrie, ainsi que Dieu le Père dans la lunette.

La Messe 

Le 23 mars à 10h30

 

La chapelle de l’Annonciade accolée au rempart est un petit édifice composé d’une salle couverte d’une voûte d’arêtes bombée, et d’un toit de lauzes en appentis. Décor peint à fresque de la fin du gothique (vers 1480-1485) , illustrant pour l’essentiel un cycle marial (Visitation, Nativité, Adoration des mages, Fuite en Egypte, Massacre des Innocents…). Le décor est sans doute dû à Giovanni Baleison, peintre originaire de Demonte en Piémont. 

Paroisse notre dame de la roya - 2, rue Sébastien Grandis, 06430 Tende, France

Tél 0493046167